Accueil > Vie et moeurs de la documentation juridique > Des nouvelles du vaste monde > Ouverture de l’AsianLii

Ouverture de l’AsianLii

dimanche 10 décembre 2006, par Stephane Cottin

A peine quelques jours après l’annonce de l’ouverture du site indlii.org (voir Création du IndLII : Legal Information Institute Indien, et notamment ses commentaires), voilà que Graham Greenleaf annonce sur int-law la sortie de l’AsianLii <http://www.asianlii.org>

Je me permets de reprendre l’annonce du Pr. Graham Greenleaf

The launch of the Asian Legal Information Institute (AsianLII) took place in Sydney on December 8. AsianLII is now available for free access at http://www.asianlii.org. AsianLII has been developed by the Australasian Legal Information Institute (AustLII), a non-profit and free access joint facility of the Faculties of Law at the University of Technology, Sydney (UTS) and the University of New South Wales (UNSW).

AsianLII includes at launch 101 databases from 22 of the 27 Asian countries, from Mongolia in the north to Timor Leste in the south, Japan in the east to Pakistan in the west. It includes about 150,000 full text cases, and over 15,000 items of legislation, plus law reform reports, a few law journals, and other materials. All of this content may be searched simultaneously.

Some of the larger collections are from the Philippines, India, and (for legislation) Timor-Leste and Vietnam. AsianLII also includes 14 Hong Kong databases from HKLII, and 9 Papua-New Guinea databases from PacLII. It is another example of cooperation between members of the Free Access to Law Movement.
For each of the 27 countries, AsianLII allows a search over that country’s databases, plus a websearch over a Catalog of other law sites from that country, plus a ’Law on Google’ search restricted to legal materials from that country.

This first version of AsianLII contains primarily English language databases, plus some Indonesian databases in Bahasa (since it uses the latin script). AustLII’s Sino search engine is being developed to search other languages and subsequent versions of AsianLII will progressively including searchable databases in other Asian national languages.

AsianLII has been developed with funding from the Australian Research Council, AusAID and the Australian Attorney-General’s Department. It is also assisted by Country Supporting Institutions in a number of Asian countries (see the site for details), and regional supporters LAWASIA and APEC’s SELI. AustLII welcomes expressions of interest from other funding and supporting institutions, and data sources such as Courts, legislatures, law reform bodies and law journals.

We hope that you find AsianLII valuable.

Best wishes,

Graham Greenleaf
Co-Director AustLII/AsianLII

Professor of Law
Faculty of Law, University of New South Wales
UNSW SYDNEY NSW 2052 Australia (UNSW CRICOS Provider No : 00098G)
Co-Director, Australasian Legal Information Institute (AustLII)
Co-Director, Cyberspace Law and Policy Centre
Asia-Pacific Editor, Privacy Laws Business International

E-mail : g.greenleaf@unsw.edu.au or graham@austlii.edu.au
Web Pages - http://www2.austlii.edu.au/ graham/
Legal Scholarship Network (LSN) pages - http://ssrn.com/author=57970


Traduction en français

Le lancement de l’institut d’information juridique asiatique (AsianLII) a eu lieu à Sydney le 8 décembre 2006.

AsianLII est désormais disponible en accès libre sur < http://www.asianlii.org >.

AsianLII a été développé par LII Australien (AustLII), une oeuvre commune, en libre accès et sans but lucratif des facultés de droit de l’Université de technologie de Sydney (UTS) et de l’université de la Nouvelle-Galles du Sud (UNSW).

AsianLII comprend dès son lancement 101 bases de données de 22 des 27 pays asiatiques, de la Mongolie au Nord au Timor Oriental au Sud, du Japon à l’Est au Pakistan à l’Ouest. La banque inclut environ 150.000 décisions en texte intégral, et plus de 15.000 articles de législation, en plus des rapports législatifs, de quelques revues juridiques, et d’autres matériaux.

Tout ce contenu peut être recherché en simultané. Les collections les plus riches sont les Philippines, l’Inde, et (pour la législation) le Timor-Leste et le Vietnam.

AsianLII inclut également les 14 bases de données de Hong Kong de HKLII, et les 9 bases de données de la Papouasie-Nouvelle Guinée de PacLII.

C’est un autre exemple de coopération entre les membres du mouvement (LII) pour l’Accàs libre au droit.

Pour chacun des 27 pays, AsianLII permet une recherche sur les bases de données du pays, plus une recherche web sur d’autres sites juridiques de ce pays, et enfin une recherche spéciale "Law on Google", limitée aux matériaux juridiques de ce pays.

Cette première version d’AsianLII contient principalement des bases de données en anglais, plus quelques bases de données indonésiennes en Bahasa (tant qu’il est employé des caractères latins). Le moteur de recherche ’Sino’ d’AustLII est développé pour rechercher dans d’autres langues à volonté, et de nouvelles versions d’AsianLII viendront progressivement comprendre des bases de données rechercheables dans d’autres langues nationales asiatiques.

AsianLII a été développé avec le financement de l’Australian Research Council, d’AusAID et du Department de l’Attorney General australien. Il est également aidé par des établissements nationaux dans un certain nombre de pays asiatiques (voir le site pour plus de détails), et des défenseurs régionaux LAWASIA et le SELI de l’APEC.

(...)

Voir en ligne : AsianLII

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0