Accueil > Techniques de la documentation juridique > Théories > Heidegger, les nouvelles technologiques, et le futur de la documentation (...)

Heidegger, les nouvelles technologiques, et le futur de la documentation juridique

samedi 26 mai 2007, par Stephane Cottin

On lira encore une fois avec intérêt les articles repérés comme chaque semaine avec brio par les professeurs HANNAH R. ARTERIAN [1] et JEREMY R. PAUL [2] dans le SOCIAL SCIENCE RESEARCH NETWORK, L E G A L E D U C A T I O N A B S T R A C T S Vol. 4, No. 19 : May 24, 2007

Je ne peux que vous conseiller de vous y abonner. L’accès est libre : (c’est le SSRN : tout est en "open access", seuls quelques articles sont payants, mais vous avez le résumé et l’annonce de l’article tout de même.

Ainsi, dans cette dernière livraison de la SSRN-LEA (Legal education), il y a notamment un article d’une vingtaine de pages sur la position de la philosophie d’Heidegger face à la technologie (c’est toujours à la mode...). La particularité de cet article très profond est qu’il est écrit pour présenter les évolutions récentes et le futur de la profession de bibliothécaire (ou documentaliste, aux USA, la frontière n’est pas claire) juridique, face notamment et justement aux évolutions des nouvelles technologies.

Je vous suggère en particulier la lecture des trois dernières pages de l’article.

"Law and Heidegger’s Question Concerning Technology : A Prolegomenon to Future Law Librarianship" Law Library Journal, Vol. 99, pp. 285-305, 2007

Contact : PAUL D. CALLISTER, UMKC School of Law

Auth-Page : http://ssrn.com/author=347799

Full Text : http://ssrn.com/abstract=960134

Notes

[1Dean and Professor of Law, Syracuse University, College of Law

[2Thomas F. Gallivan, Jr. Professor of Real Property, Law and Associate Dean for Research, University of Connecticut - School of Law

1 Message

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0